Do-In by aikikeisei

Le Do-In ou auto massage

 

Le Do In est une technique d’automassage issu de la médecine traditionnelle sino-orientale. Sa pratique est très proche de sa version japonaise appelée Shiatsu « la voie par la pression des doigts ».

Le Do In a pour objectif de prévenir et traiter les dysfonctionnements de l’organisme liés à une mauvaise circulation de l’énergie ou »énergie vitale », plus communément onnue sous le nom de Ki en japonais ou Chi en chinois. Cette technique de massage est basée sur la stimulation des tsubos (points d’acupunture).

La séance de Do In commence par une stimulation du haut du corps, en particulier du visage ‘front, arcades sourcillières, oreilles, paupières, nez, bouche …). On descend ensuite vers le bas du corps, en passant par le cou et les épaules, on insistera sur les mains (qui contiennent les terminaisons de certains méridiens), les poignets … Les jambes et en finissant par les pieds (également riches en terminaisons de méridiens).

Une bonne pratique du Do In est liée à la qualité de la respiration.

La pratique du Do In en début de journée, permet de dynamiser le corps en stimulant la circulation de l’énergie. La pratique au coucher pourra faciliter le sommeil en supprimant les tensions accumulées dans le corps au cours de la journée (pollution, nourriture, mauvaise respiration, mauvaises postures, stress ….).

 

Comment se déroule un auto massage do-in ?

Le seiza : la première étape du massage do-in consiste à s’installer confortablement dans la position qui vous convient le mieux, le seiza (sur les talons selon la posture traditionnelle japonaise) si possible. Vous pourrez changer de position au cours de l’exercice si vous sentez que vous n’êtes pas à l’aise. Débarrassez-vous de tout ce qui pourrait entraver la pratique (bijoux, etc.).

La salutation : posez les paumes de vos mains sur vos cuisses ; dans le prolongement de votre cuisse gauche, faites glisser votre main gauche au sol, idem avec votre main droite. Joignez vos pouces et vos index pour former un cœur, abaissez votre buste en expirant jusqu’à atteindre vos mains. Cet exercice permet de vider complètement ses poumons, puis de se redresser en inspirant pleinement.

L’enchaînement : après avoir échauffé les mains, les poignets et les bras, le massage do-in s’effectue dans le sens suivant : crâne, visage, oreilles, nuque, épaules, zone ingrate entre les omoplates, poitrine (respiration), taille, pieds, jambes, bassin, reins, dos, ventre.

Les pressions : à l’aide de ses doigts, de sa main ou de son poing, le praticien stimule des points déterminants dans la circulation du Qi. Pressions, pincement, martèlement, frictions, massage doux…il existe toute une palette de gestes. Plus vous serez fatigué, plus les manipulations et les pressions seront légères.

Lorsqu’un point est douloureux, l’énergie y est stagnante. Il faut donc la disperser doucement en massant le point dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si, au contraire, l’énergie est manquante, il faut stimuler le point par des pressions plus fortes, sans les prolonger plus de trois minutes.

 

Nous privilégions les positions seiza, agura ou kusa

 

Développez votre énergie ou votre ki (気) en harmonie ou le aï (合) avec votre personnalité et trouvez votre voie ou le dô (道)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s