Le STRESS en entreprise et ses conséquences


Le stress en entreprise est un des désastres sur l’humain

 

Depuis les deux dernières décennies la médecine a pris très au sérieux le mal-être en entreprise et en mesure les conséquences sur le comportement des individus au sein des équipes constituants les sociétés.

De la multinationale à l’entreprise locale tout le monde est concerné par ce stress engendré par « l’exigence » du quotidien.

Les travailleurs en Europe sont plus susceptibles de subir les conséquences négatives des risques psychosociaux, du stress ou des troubles musculo-squelettiques, que de tout autre problème de santé lié au travail. Ces problèmes peuvent avoir de graves conséquences pour les individus et les entreprises, menant souvent à des congés de maladie de longue durée.

Les micro et petites entreprises, en particulier, peuvent rencontrer des difficultés pour résoudre ces problèmes. C’est la raison pour laquelle un guide pratique a été élaboré. Ce guide prévoit une procédure en cinq étapes pour l’amélioration de l’environnement de travail et contient un grand nombre d’astuces utiles, de techniques faciles à mettre en œuvre et de conseils directs pour aider les petites entreprises à prévenir et à gérer les risques psychosociaux, le stress et les troubles musculo-squelettiques .

 

 

La définition la plus utilisée des risques psychosociaux, appelés de manière simplifiée « stress », est celle de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail :

« Le stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. Bien que le processus d’évaluation des contraintes et des ressources soit d’ordre psychologique, les effets du stress ne sont pas, eux, uniquement de même nature. Ils affectent également la santé physique, le bien-être et la productivité ».

Les facteurs de stress au travail

L’anxiété au travail est due à plusieurs sources selon l’INRS :

  • L’intensité et le temps de travail avec les exigences associées
  • L’exigence émotionnelle : cacher ses émotions, tensions avec le public, etc.
  • Le manque d’autonomie du à des procédures trop rigides ou la sous-utilisation des compétences
  • Les rapports sociaux de travail dégradés
  • Les conflits de valeurs, quand on doit réaliser quelque chose qu’on désapprouve.
  • L’insécurité dans la situation de travail : peur de perdre son emploi, etc

Les trois types de réaction au stress

En fonction des personnes, les réactions aux facteurs de stress varient :

  • L’alarme ou le stress aigu. L’organisme réagit à une situation ponctuelle de stress, en augmentant la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la température corporelle.
  • La résistance, quand la situation persiste. Le taux de sucre dans le sang augmente pour apporter l’énergie nécessaire aux muscles, au cœur et au cerveau pour se préparer à faire face.
  • L’épuisement professionnel, le stress chronique ou le burn out. Quand les alarmes se multiplient et se reproduisent sur du long terme, le système de régulation de l’organisme est sans cesse activé sans parvenir à faire face et s’épuise. Des solutions individuelles d’hygiène de vie pour mieux résister, ainsi que des solutions collectives et individuelles pour résoudre ces situations existent.

AikiFormation c’est la gestion des sens et des émotions, en utilisant l’outil qu’est l’aikido et les différents budo

 

Le concept AIki Formation vous apporte des solutions, contactez-moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s